Un échange où chacun reçoit autant qu'il donne, par Francine I, accompagnatrice



Accompagner un catéchumène est une aventure qui commence par une rencontre, une découverte mutuelle. Une aventure : c’est toujours mystérieux ! On sait quand elle commence, mais on ne sait jamais où elle nous mène, ni quand elle finit !

Accompagner un catéchumène, ce n’est pas l’amener là où l’on voudrait, lui inculquer nos idées, nos croyances, lui faire croire ce que l’on croit. C’est l’aider à découvrir sa propre foi, à advenir en Christ.

Accompagner oblige à une remise en question permanente, demande à « s’ajuster » à l’autre à chaque instant. L’accompagnateur n’est pas celui qui « instruit » et le catéchumène celui qui est « instruit ». C’est un échange où chacun reçoit autant qu’il donne.

Accompagner un catéchumène c’est aussi un chemin vers le Christ, sur lequel on fait route ensemble, d’un même pas. Mais ce chemin peut être semé d’embûches, avoir des chemins de traverse bien tentant … Et on voit partir le catéchumène vers d’autres horizons sans pouvoir le retenir, il faut le laisser aller !

C’est ce que j’ai vécu avec deux catéchumènes. Alors viennent les interrogations : qu’est-ce-que j’ai fait ou pas fait ? Qu’est-ce-que j’ai loupé ? Je n’ai pas su le comprendre….. Et si tout simplement cela appartenait au catéchumène ? Qu’il n’était pas tout-à-fait prêt pour cette rencontre avec le Christ ? Ou ne s’en sentait pas digne ou ….. ou…. La porte du catéchuménat lui reste toujours ouverte !

Tout ce qui a été vécu, partagé, semé germera en temps voulu : c’est le temps de Dieu.

Accompagner un catéchumène (même si parfois on le vit comme un échec) nous fait grandir, questionne notre foi (qui parfois ronronne un peu trop !) nous apprend l’humilité, le lâché prise.

Quel enrichissement !

Merci aux catéchumènes !


© crédit photo : Olivia Barré

Commentaires