Accompagnateur : Une belle aventure, par Marcel, diacre accompagnateur


Peu importe le sacrement demandé, ce qui m'émerveille à chaque fois, c'est la manière dont le Christ rejoint chacun là où il en est, se servant de toutes les saisons de la vie pour se révéler ou se laisser deviner dans la trame de l'existence.
Parfois, cette présence, cette rencontre, se fait dans la fulgurance comme Saint Paul sur le chemin de Damas, Claudel sous le pilier de Notre Dame... Parfois elle est comme la goutte d'eau qui peu à peu creuse le rocher...

Cette rencontre, cette intuition, a besoin d'air, de lumière, d'espace pour grandir, fleurir et porter ses fruits.

Cet espace privilégié, c'est le catéchuménat, mais pas seulement. C'est souvent là leur premier contact avec l'Eglise, leur première expérience d'Eglise.

L'accompagnateur comme l'accompagné emprunte ensemble un chemin de conversion où ils sont interpellés, bousculés, questionnés, émerveillés par le Christ qui nous rejoint sur notre route d'Emmaüs.

Nous avons sans cesse à nous laisser enseigner par le Maître et à relire les événements de notre vie à la lumière des Ecritures. L'accompagnateur est un instrument au service de la grâce qui travaille le catéchumène. Certes, il ne sonde pas les reins et les coeurs, mais il est témoin de la transformation que l'Esprit Saint suscite et opère en chacun.

Merci Seigneur d'éclairer notre chemin, qui est avec Toi chemin d'amour et de miséricorde.

En route pour l'aventure !


© crédit photo : Olivia Barré

Commentaires